Retard dans la distribution des diplômes CESS

L'administration mettrait alors en contact ces étudiants avec les services ad hoc de leurs universités. Enfin, un jeu alambiqué de coups de téléphone à assumer par un étudiant qui, de l'autre côté, subit aussi la pression de son propre établissement scolaire pour fournir ce fameux document avant la session d'examens.

Interpellant, non?

Découvrez le texte de ma question et la réponse de la Ministre et ma réplique, en cliquant ici  (pages 21 à 22 du document pdf).

Inscription newsletter

picto form

Restez informé des dernières actualités de Gilles Mouyard.

Galerie photos

galerie photos picto

Suivez mes activés en images

Découvrir